06.68.74.66.92






Plan de la batterie Allemande de la Pointe du Hoc

 Plan de la batterie Allemande de la Pointe du Hoc 
Plan de la batterie Allemande de la Pointe du Hoc
 Le site de la Pointe du Hoc 
  • 1 - Ce blockhaus Allemand anti-aérien en béton armé, servira lors de l'assaut au poste de commandement, poste de secours médical et de morgue aux Rangers. Le Lieutenant Colonel Rudder pris la résolution de tenir cette position en dépit des contre-attaques répétées par les Allemands.
  •  2 - La pointe du Hoc comptait trois blockhaus de munitions de ce même type, chacun assurait l'entretien et l'approvisionnement des canons de 155mm du site, des tranchées de communication reliaient les blockhaus aux positions d'artillerie et aux blockhaus des combattants, ces tranchées furent très utiles et jouèrent en faveur des Allemands au cours des combats sur le site du 6 au 8 juin 1944.
  • 12 - Ces blockhaus, capable d'héberger dix combattants Allemands, étaient solidement construits avec des murs et un toit de deux mètres de béton d'épaisseur. Les Americains n'ont pas utilisés de gaz toxiques, mais cette menace avait toutefois inquiété les concepteurs de ce blockhaus, les soldats Allemands devaient passer par un sas à gaz avant d'entrer et la structure comprenait une salle de décontamination.
  •  3 - Ce type d'emplacement de béton, abritait dans 6 positions différentes six canons K418 de 155mm de fabrication Française, saisis par les Allemands en 1940.Comme de nombreuses armes saisies, celles-ci furent réutilisées pour la défense côtière.Ces canons avaient une portée de 20 kilomètres, avec une cadence de tir de deux coups à la minute, les Américains admirent que les canons de la Pointe du Hoc représentaient une terrible menace et firent de leur destruction une priorité majeure. Ces 6 canons ont été installés dans six positions différentes, chaque emplacement possédait une rampe d'accès pour permettre l'installation et le retrait du canon, ainsi qu'un axe central pour le faire pivoter. Les 6 emplacements subirent des dommages plus ou moins important au cours des bombardements aériens et navals de la pré-invasion. L'un d'entre eux fut tellement endommagé que les Allemands l'abandonnèrent et reconstruits un blockhaus fortifiée à la même place. Avant le débarquement, les Allemands avaient déplacé les canons dans les terres à un kilomètre, et avaient érigé des canons factices fabriqués à l'aide de piquets en bois, pour leurrer les avions de reconnaissance alliés. De petites patrouilles de Rangers ont eu pour mission de s'enfoncer dans les terres pour découvrir et neutraliser ces canons, chose faite, à l'aide de grenades incendiaires.
  • 4 - Les plans Allemands prévoyaient de construire 6 blockhaus de ce type abritant des canons de 155mm, construits en béton armé de type R679, ils étaient destinés à remplacer ceux à ciel ouverts (indice 3 sur le plan), assurant une bien meilleur protection pour les hommes et les armes. Deux salles à l'arrière de chaque blockhaus permettaient d'entreposer les munitions en toute sécurité. Durant la construction de ces blockhaus, ces canons de 155mm, n'ont pu étre tous installés en raison des efforts des alliés et de la résistance Française, seulement deux de ces six blockhaus étaient achevées en juin 1944.
  • 5 - Ce poste de commandement et d'observation trés résistant, permettait de tirer par les fentes trés étroites creusées dans les murs épais de ce blockhaus, il était également équipé d'un poste d'observation en bois, ce poste permmettait aux guetteurs Allemands de scruté l'horizon à la recherche de signes d'une attaque alliée, il est la plus grande structure du site et avait une vue imprénable sur les deux plages, UTAH et OMAHA. Dans ce blockhaus se trouvait les quarties d'équipage et un centre de communication et un repaire de mitrailleurs de défense. Des tunnels souterrains permettaient aux Allemands de rentrer et de sortir sans être vu, ce blockhaus fût totalement pris par les Rangers le 7 Juin 1944.
  • 6 - Ce blockhaus pour le personnel pouvait contenir 20 combattants Allemands, il se composait de quartiers d'équipage et d'une salle d'observation et abritait un périscope, un tobrouk abritait une mitrailleuse
  • 7 - Ce blockhaus de munition, complétement détruit dans la nuit du 17 au 18 Juin 1944, un bombardier Allemand lâcha une mine de 1000 kg avant son objectif, cette maladresse fit exploser toutes les munitions de 155mm entreposées à l'intérieur, ainsi qu'un stock de mines terrestres allemandes, l'explosion fût-elle qu'elle projeta des blocs massifs de béton dans tous les directions.
  • 8 - Galerie du sacrifice : Sur une force de 225 Rangers qui quitta les navires pour la pointe du Hoc, seulement 90 furent encore capables de porter les armes lorsque la force de secours franchit les lignes au matin du 8 Juin 1944, conjointement, les 2ème et 5ème bataillons de Rangers déplorèrent 96 morts, 183 blessés et 32 disparus au cours des combats.
  •  9 - Ce canon Français de 155mm, fit son apparition en 1917 lors de la première guerre mondiale, les Allemands saisirent un grand nombre d'armes Françaises lorsqu'ils envahirent le pays en 1940, ce canon avait une portée de 20km.
  • 10 - Ce blockhaus hôpital était de forme arrondie pour pouvoir accueillir les brancardiers qui entraient dans celui-çi , il était également protégé par un tobrouk.
  • 11 - Blockhhaus  AA Flak équipé de canon de 37mm, anti-aérien, seule celle ci fût signalée comme active le 06 Juin 1944, il fournissait un tir de couverture, les tirs ce cette position tuèrent plusieurs Rangers.